Présentation
par son fondateur

Ses présidents

Son conseil
d'administration

Ses objectifs

Son emblème

Adhésion

Société des Amis du Vieux Reims  (S.A.V.R.)

Présentation par Hugues KRAFFT, son fondateur

L'association est bien la forme qui convient le mieux aux entreprises modernes de tout genre, car elle stimule l'effort en commun, provoque l'attention et l'intérêt des plus indifférents.
La ville de Reims, qui a été si justement qualifiée : "Une vieille Cité de France", en tête d'un récent ouvrage illustré relatif à ses monuments et ses curiosités, doit donner, l'une des premières, l'exemple de cette puissance de l'association afin de maintenir son rang dans l'histoire et afin de préserver jusqu'aux moindres débris de son passé artistique. D'ailleurs, si l'appel est parti de haut ou de loin : de Paris, de Versailles, de Rouen, de Bordeaux, de Chinon, d'Avignon, etc., etc., déjà il est entendu et compris de nos concitoyens qui ont apprécié l'utilité et le charme d'une Société des Amis du Vieux Reims.
Quoi de plus respectable, de plus sacré, en effet, que cette vieillesse des villes !

Pline le Jeune voulait qu'on la révérât à l'égal de celle des hommes, quand il dit : Reverere gloriam veterem et hanc ipsam senectutem, quæ in homine venerabilis, in urbibus sacra est.
Mais ce ne sont pas seulement les édifices les plus grands et les plus célèbres qui doivent inspirer ce sentiment aux générations présentes. Si l'Arc de Triomphe, la Cathédrale, l'Eglise Saint-Remi représentent les géants, les merveilles glorieuses des siècles écoulés, il y a, à leurs côtés, et pour ne citer que les principaux parmi les monuments survivants, encore toute la série harmonieuse des édifices de tous styles qui ont été élevés à travers les âges : l'antique Palais archiépiscopal, l'ancienne Abbaye de Saint-Remi, la Maison des Musiciens, la Maison du Marché, l'Hôtel de  la rue du Marc, celui de la rue de la Clef, l'Hôtel des Seigneurs de Muire et l'Hôtel des Feret de Montlaurent, l'Hôtel de Ville, si élégante construction du maître-maçon rémois Jean Bonhomme, l'Abbaye de Saint-Denis, ouvre d'un autre Bonhomme, enfin la Place Royale et l'Hôtel de la Douane de l'ingénieur Le Gendre.
L'Eglise Saint-Nicaise a disparu : ses vestiges sont doublement sacrés.

A ces quinze édifices de premier ordre, nous en joindrions six fois autant de secondaires : maisons intéressantes par leur façade, par leur cour, ou par leur portail ; par un panneau, un bas-relief, une statue ou par quelque autre fragment précieux ; et nous établirions ainsi une liste d'au moins cent témoins du Vieux Reims encore debout.
Quel programme de travaux et d'études en vue de la connaissance et de la sauvegarde de tant de richesses ! - programme qui comprendra, pour chaque sujet, un dossier de recherches et aussi de reproductions par la plume, par le pinceau, par le crayon de nos architectes et de nos dessinateurs, sans oublier les estampages du modeleur et les épreuves du photographe.
Au cas où l'heure du péril viendrait à sonner pour la moindre de ces parcelles, reconnues d'une incontestable valeur, il faudrait s'ingénier à la sauver, à la conserver intacte autant que possible, c'est-à-dire sans mutilation comme aussi sans embellissement.

Pour une ouvre si haute et si désintéressée, souhaitons de trouver des ressources pécuniaires, de l'énergie, de la persévérance et beaucoup d'influence morale - autant sur les pouvoirs publics que sur l'opinion générale, maîtresse en dernier ressort de toutes les reliques vénérables de notre vieille et chère cité.
Urbium sacra senectus (
La vieillesse des villes est chose sacrée)

                                                                        Hugues Krafft 1909

 

 

Présentation
par son fondateur

Ses présidents

Son conseil
d'administration

Ses objectifs

Son emblème

Adhésion

SOCIETE DES AMIS DU VIEUX REIMS  (S.A.V.R.)

SES PRESIDENTS

Hugues Krafft et ses successeurs à la tête de la Société des Amis du Vieux Reims.

Dans ces temps où l'on accorde aux chiffres et aux dates un intérêt bien exagéré, des numérologues avertis ne manqueront pas de remarquer que notre Société est placée sous le signe du «9».

Elle célèbre en effet, en 1999, son quatre vingt dixième anniversaire et on constate que pendant ce  quasi-siècle, neuf Présidents se succédèrent à la tête de son Conseil d'Administration. Le moment  paraît donc bien choisi pour évoquer le souvenir de mes huit prédécesseurs.


 Hugues Krafft 1909 à 1935

Le premier d'entre eux, Hugues Krafft (1854-1935), homme de goût et de culture, fut d'abord un voyageur audacieux dans une Asie encore bien mal connue. Il en rapporta une collection de clichés photographiques, qui constituent l'un des trésors de notre Musée, et maints objets précieux dont il dut se séparer à regret après la Grande Guerre pour pourvoir achever son grand ouvre de résurrection de l'Hôtel Le Vergeur.
Il avait, en effet, fondé en 1909 cette Société, très vite reconnue d'utilité publique, qui devait avoir  pour vocation de préserver les vieilles demeures de Reims, les ouvres, les coutumes et les témoignages sur le passé de notre Ville.
D'abord implanté dans l'Hôtel Coquebert de la rue Salin, le siège social des Amis du Vieux Reims put se fixer, vingt quatre ans après sa création, dans l'Hôtel Le Vergeur de glorieuse mémoire, détruit mais reconstruit à grands frais grâce à l'opiniâtreté de notre premier Président, qui engloutit dans ce  projet tous les dommages de guerre de ses nombreuses propriétés.
Il fut durant 36 ans (de 1909 à 1935) le créateur, l'animateur et, on peut risquer le mot, l'âme de notre Société ; le legs qu'il lui fit de toute sa fortune et de tous ses biens confirma le profond attachement qu'il portait à sa ville natale et à son riche passé.


 Emile Charbonneaux
1935 à 1937

A la mort de notre fondateur, il appartint à Emile Charbonneaux (1863-1947), Vice-président depuis 1920, de lui succéder pour assumer en particulier la dévolution de ses biens.
Grand industriel, grand mécène, collectionneur d'ouvres d'art, Emile Charbonneaux fut l'une des personnalités rémoises les plus marquantes du siècle dernier. Il apporta à notre Société cette aura qui est l'apanage de ces vieilles familles de province, gardiennes des trésors de nos traditions.


 Pol Gosset 1937 à 1942

Le Docteur Pol Gosset (1868-1942) résumait en lui toutes les vertus de la province érudite. On a pu dire de cet homme austère qu'il ne connut qu'une seule passion, celle de sa ville natale qu'il servit à travers l'Académie de Reims et les Amis du Vieux Reims.

Il fut contraint par les termes du testament Krafft de vendre les propriétés de celui-ci dans de médiocres conditions au moment de la déclaration de guerre et il fut le Président des jours amers de la défaite et de l'Occupation. Il sut maintenir jusqu'à sa mort la survie d'une Société contrainte à se replier sur elle-même.


 André Douce 1942 à 1948

André Douce (1881-1948) esprit très cultivé, fin lettré et artiste, fut à la fois, si l'on peut dire, notaire de vieille souche et musicien très éclairé. Sa demeure du boulevard de la Paix fut l'une des réussites de la Reconstruction de Reims. Après la libération de notre ville, il permit à notre Société de sortir de son assoupissement forcé et de reprendre sa place dans la vie culturelle rémoise par ses expositions, ses voyages culturels et ses conférences.


 Henri  Druart 1948 à 1975

Henri Druart (1902-1979) fut l'un des personnages les plus attachants de notre ville. Il tint autant de place dans le monde du négoce et de l'industrie que dans celui des arts et de la culture. Poète, littérateur, bibliophile, collectionneur de peinture, on peut dire que rien de ce qui touchait aux arts ne lui était étranger.

Trésorier de la Société durant 11 ans puis son Président pendant 25 ans, Henri Druart fut à l'origine des structures actuelles de notre Association. Il réussit à sauvegarder une partie de notre capital menacé par les dévaluations successives, puis réalisa avec le maire Jean Taittinger l'opération immobilière qui sauva l'Hôtel Le Vergeur et permit ses réhabilitations successives. C'est également sous sa présidence que le Musée accueillit le legs capital des gravures de Dürer qui accrut si considérablement notre notoriété.


 Pierre Maquin 1975 à 1980

Pierre Maquin (1910-1988) représenta le monde du Champagne au sein de notre Société. Extrêmement curieux du monde qui l'environnait, il rapporta de ses voyages professionnels une très riche expérience humaine et culturelle. Grand lettré et amoureux des Arts, il fut un Président particulièrement attaché à l'Hôtel Le Vergeur dont il connaissait toutes les richesses et où il passait de longues heures.


 Claude Thiénot 1980 à 1988

Claude Thiénot (1916-1988) appartenait lui aussi à une vieille famille rémoise. Il fut d'abord industriel avant de revenir à l'étude notariale familiale. Grand ami des Arts, membre très actif de l'Académie de Reims et de notre Société, c'est sous sa Présidence que fut réalisée la jonction par les jardins entre l'Hôtel Le Vergeur et la Maison des Comtes de Champagne qui aurait dû constituer un petit «Marais» rémois réunissant les vieux immeubles sauvegardés dans le quartier des rues de Tambour et du Marc. Il présida également à la réhabilitation de l'Hôtel Le Vergeur sur la place du Forum.


 Jean Couten 1988 à 1992

Jean Couten (1920-1992) était lui aussi un homme du Champagne, très attaché à sa région, à sa ville natale d'Epernay et à son domaine d'Hautvillers. Membre de l'Académie de Reims et de notre Société, Jean Couten fut un Président malheureusement éphémère, mais nous gardons le souvenir de ses enthousiasmes et des nombreux projets qu'il n'eut pas le temps de voir aboutir.

 

 

 

 

Cette rubrique nécrologique jusqu'au Président Jean Couten fut rédigée par Marc Neuville. 

Les Présidents et Présidentes suivants sont :

 Marc Neuville

 

 

 Dominique Néouze

 

 

 Alain Cottez

 

 

Marie-Luce Colas

 

 

Jean François Cornu

 

 

Notre Société, créée puis confortée par la volonté et l'action de ses Présidents, a hérité d'eux l'amour des belles choses du passé, le respect envers le Patrimoine sous ses diverses formes et le profond attachement à tout ce qui fait le particularisme de notre cité. Puisse-t-elle continuer sur cette voie sans renoncer à ce qui fait sa force et sa grandeur.

 

 

 

Présentation
par son fondateur

Ses présidents

Son conseil
d'administration

Ses objectifs

Son emblème

Adhésion

SOCIETE DES AMIS DU VIEUX REIMS  (S.A.V.R.)

CONSTITUTION DU BUREAU DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

 

 Président
 

 Monsieur Jean François Cornu
 

 

 

 Vice Président
 

 Monsieur Francis Leroy
 

 

 

 Secrétaire Général
 

 Monsieur Jean Marie Varnier
 

 

 

 Trésorièr
 

 Monsieur Hervé Toullec
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation
par son fondateur

Ses présidents

Son conseil
d'administration

Ses objectifs

Son emblème

Adhésion

SOCIETE DES AMIS DU VIEUX REIMS  (S.A.V.R.)

SES OBJECTIFS

- Aider à la protection, à la conservation et à la mise en valeur du patrimoine de la Ville de Reims ;

- Maintenir et enrichir une réserve d'archives relatives à la vie passée et présente de la Cité ainsi que les documents concernant son développement ;

- Faire connaître et transmettre ce patrimoine aux générations futures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation
par son fondateur

Ses présidents

Son conseil
d'administration

Ses objectifs

Son emblème

Adhésion

SOCIETE DES AMIS DU VIEUX REIMS  (S.A.V.R.)

SON ENBLEME

Comme emblème, la Société a choisi une image représentant la figure centrale de la maison des Musiciens, accompagnée de la devise : Urbium sacra senectus (La vieillesse des villes est chose sacrée), et surmontée du sceau gothique des échevins de Reims, avec le rain ou rameau symbolique de la ville, et la légende : Secrect(um) Scabinor(um) Remen(sium) (Sceau secret des échevins de Reims).

En exergue est inscrit le titre de la Société avec la date de sa fondation :
Société des Amis du Vieux Reims, 1909.

 

 

 

Présentation
par son fondateur

Ses présidents

Son conseil
d'administration

Ses objectifs

Son emblème

Adhésion

SOCIETE DES AMIS DU VIEUX REIMS  (S.A.V.R.)

ADHESION

Si vous souhaitez adhérer à l'association "Les Amis du Vieux Reims",
veuillez imprimer et nous retourner le bulletin ci-dessous dûment rempli à l'adresse suivante :

Hôtel Le Vergeur

36 place du Forum

51100 Reims

Partenariat :

- service aux entreprises : vous souhaitez avoir plus de renseignements, nous contacter.

 

 

Bulletin d'adhésion à la SAVR

          Monsieur           Madame           Mademoiselle

Nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .       Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Code Postal      Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

COTISATIONS     

Titulaire :
1- Une personne :  . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
2- Deux personnes de la même famille : . . .. . . . . . . . . .46



                                                                 Signature :


  

 

 

 

 

 

 

 

Copyright © 2013 Musée le Vergeur